Cheikh Tidiane Sy, né à Saint-Louis le 11 janvier 1938

Ministre sous la présidence de Abdoulaye Wade, il occupe le portefeuille de la Justice de 2005 à 2008, celui de l'Intérieur de 2008 à octobre 2009, puis à nouveau celui de la Justice de 2010 à 2012.

Après des études menées à Saint-Louis (école Nord, lycée Faidherbe), Cheikh Tidiane Sy est nommé instituteur à Popenguine, (Sénégal) où il exerce de 1957 à 1959. De juillet 1959 à août 1961, il est nommé responsable du Bureau central de l’administration rurale, au ministère de la Planification et du développement, au Sénégal.

De septembre 1961 à décembre 1965, il reprend ses études en France, au Collège coopératif, rue Las Cases, à Paris; à l’École des hautes études en sciences sociales et à la Faculté des Lettres et Sciences humaines, à la Sorbonne. Il obtient le diplôme du Collège coopératif de Paris ; le diplôme de l’École des hautes études en sciences sociales ; une licence ès lettres (anglais) et un doctorat de troisième cycle à l'École pratique des hautes études (Paris), avec une thèse portant sur Traditionalisme mouride et modernisation rurale au Sénégal : contribution à l'étude des rapports entre socialisme et islam en pays sous-développés1.

De décembre 1965 à juin 1966, Cheikh Tidiane Sy est professeur de sociologie du développement et directeur des études à l’École nationale d’économie appliquée (ENEA), à Dakar au Sénégal. De juillet 1966 à juillet 1968, il est associé de recherches au Centre d’études africaines de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). De juillet 1968 à juin 1970, il est nommé par le gouvernement sénégalais conseiller culturel à l'ambassade du Sénégal en Grande-Bretagne. De juillet 1970 à mars 1972 il est secrétaire général de l’association des universités africaines à Accra, au Ghana.(wikipédia)

Archipo